Le poker : du tapis de suédine aux apps Facebook, iPhone et Android

Le poker : du tapis de suédine aux apps Facebook, iPhone et Android

Depuis ses débuts dans les années 1990, le succès du poker en ligne ne s’est pas démenti. Les premiers pas sont incertains et font aujourd’hui presque sourire au vu des progrès qui ont été réalisés depuis. Toutefois, tout le monde ne s’en souvient peut-être pas, car le jeu de cartes ne comptait à l’époque pas un millième du nombre d’adeptes qu’il connaît aujourd’hui. Petite histoire du poker en ligne, de ses premiers tâtonnements à son explosion mondiale.

Image par Bill Strain

Image par Bill Strain

Il y a déjà presque une vingtaine d’années que le poker en ligne a gagné les écrans d’ordinateur. Dès la fin des années 1990, il était possible de jouer au poker en ligne et gratuitement. En 1997, on compte déjà près de 200 sites de jeu d’argent en ligne, contre une petite quinzaine l’année précédente. Le poker en ligne pénètre très vite le marché, s’attirant une clientèle parmi les amateurs de poker réel. À l’époque, les utilisateurs d’ordinateurs sont en demande de nouveauté, le poker arrive à point et le succès est au rendez-vous. De ce temps-là, quiconque avait chez lui un ordinateur et un petit faible pour les jeux de stratégie constituait une cible idéale pour venir grossir les rangs d’une communauté de joueurs dont le nombre explose dans les années 2000.

Entre 2003 et 2006, le nombre de joueurs de poker en ligne est multiplié par deux chaque année.

Pour avoir un petit d’ordre d’idée de la popularité du poker à l’heure actuelle, on se retrouve par exemple chez le leader mondial Pokerstars, qui compte à lui tout seul plus de 50 000 000 de fidèles.

Cette adhésion massive du public s’explique par plusieurs facteurs, notamment l’acquisition par le poker de ses lettres de noblesse lorsque les premiers tournois ont commencé, aux Etats-Unis d’abord, rapidement suivis par les chaînes européennes, à être retransmis à la télévision.

Mais l’événement que l’on mentionne souvent car il explique bien l’engouement soudain qui a gagné le grand public, est la victoire en 2003 du jeune Chris Moneymaker aux World Series of Poker. Gagnant son ticket pour le tournoi le plus réputé au monde via , Moneymaker (sic) entre par la petite porte mais s’apprête à ressortir par la grande. Participant là à son premier tournoi réel, le jeune comptable s’octroie une incroyable victoire de 2.5 millions de dollars. Des millions de joueurs à travers le monde ont les yeux braqués sur ce destin exceptionnel et le poker en ligne va profiter d’un l’effet “pourquoi pas moi?” qui va s’emparer du public. Cette nuit-là, le nombre de joueurs de poker en ligne explose, et la mode est lancée, et partie pour rester. Aujourd’hui, alors que le poker est partout, que Pokerstars a son application Facebook, et est maintenant bien installé sur les plateformes mobiles, smartphones et tablettes OS et Android, les logiciels et sites de poker des années 1990 semblent bien obsolètes.

Sur le réseau social, on retrouve en effet Pokerstars Play, l’application qui permet de défier ses amis, et peut-être de convertir les profanes s’il en reste, via les cash-games, zoom poker, tournois et sit-n-go qui ont fait le succès du site. Pour ceux qui préfèrent jouer sur tablette ou mobile, l’appli a un design hyper clean, un temps de chargement quasi inexistant, la plateforme est intuitive et surtout, rien ne manque des fonctionnalités proposées par le site.

Ecrit par Jean-Michel Varcreu

Amoureux d'informatique et de musique 8 bits. Si tu es une geekette, J'ai un compte sur Meetic rejoint-moi vite.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *