Dungeons & Dragons : Neverwinter, nouveau MMO free to Play

Dungeons & Dragons : Neverwinter, nouveau MMO free to Play

Un nouveau MMO free to Play est prévu pour sortir d’ici quelques mois, signé par Cryptic et Perfect World, prenant place dans les Royaumes oubliés et se basant sur la licence Dongeons&Dragons.

neverwinter_01

 Commençons par le début, à savoir la création de personnages :

Vous aurez à renseigner votre choix de pseudo, de la race, de la classe, divers paramétrages des attributs, mais les origines de votre personnage.

Ainsi, l’aspect de votre perso va dépendre de la race que vous choisirez. Pour la personnalisation, il y a tout un choix de paramètres classiques : coupe de cheveux, pilosité, couleurs des cheveux, de la peau, si il a des tatouages ou non, la corpulence, la longueur des bras et des jambes, mais aussi (pour ravir la gent masculine) la taille de la poitrine.

Les animations de votre personnage dépendront de votre classe et race, vos déplacements et diverses animations seront une combinaison de ces deux options. Les animations des attaques et sorts sont de qualité assez bonne, celles-ci ne grilleront pas votre processeur en calcul, mais chaque technique reste facilement identifiable.

Point de vue graphisme, le jeu est plutôt beau en général. Il peut tourner sans problème à fond sur les machines actuelles. Le rendu est assez agréable pour un MMO. Malgré le fait que certains endroits manquent d’animations et de vie, il est possible d’interagir avec l’environnement : vous pouvez déplacer des meubles, des tentures bougeront à votre passage. Bien que ce genre de choses soient courantes dans un jeu solo, pour un MMO c’est quelque chose d’assez rare et c’est un petit plus qui fait plaisir à voir.

neverwinter_04

Les différentes techniques sont uniques à chaque classe, mais fonctionne sur un même schéma : les deux premières sont libres de cooldown, se situent sur les boutons gauche et droit de la souris et servent essentiellement à monter sa jauge d’action ou combler les trous entre les techniques plus puissantes. En parlant de ces dernières justement, vous ne pourrez en disposer que de 3 au maximum. Leur de temps de recharge varient entre quelques secondes et la minute. Enfin les 2 pouvoirs journaliers que l’on peut utiliser -malgré leur nom- plus d’une fois par jour. Il s’agit en fait de sort extrêmement puissant qui permet d’anéantir directement tout un groupe de monstres ennemis. Pour pouvoir claquer ces gros sorts il faut suffit d’avoir votre jauge d’action remplie à 100%. Celle-ci se remplissant petit à petit pendant les combats.

Pour terminer, vous disposez de 3 boutons pour des potions. Ainsi il n’y a que 7 compétences actives, ce qui donne une interface très légère. Heureusement, on n’est pas limité à ce nombre de compétences et l’on peut en changer de manière très simple via des feux de camp présents de manière régulière dans les niveaux.

Au niveau des statistiques, D&D oblige vous retrouverez la Force, la Dextérité, la Constitution, la Sagesse, l’Intelligence et le Charisme. Ses statistiques ont un impact plus ou moins important suivant votre classe. Ensuite viennent s’ajouter des stats secondaires comme la puissance, le critique, la hâte, etc. Bref on est dans une optique de MMO classique, avec des objets de différentes qualités.

neverwinter_09

Concernant les races, on est dans un éventail classique de Dungeons & Dragon : Humains, Elfes, Nains, Semi-Hommes et Semi-Elfes. Il n’y a pas de population différente au sein de ces classes et toutes ne sont pas disponibles de base… enfin si on ne passe pas par la case carte bleue.

neverwinter_03

Modèle free to play oblige, il faut bien offrir certaines choses à ceux qui allongeraient l’argent. Il faudra également sortir la carte si on désire avoir toutes les races jouables. Cependant pas de Pay to Win à prévoir, car les races avaient l’air d’être relativement bien équilibrée lors de leur présentation.

Il faudra attendre encore quelques mois avant de pouvoir se lancer en vrai dessus, cependant avec un background riche et fidèle : l’histoire se déroule quelques décennies après NeverWinter2. Combiné à ça un vrai modèle Free to Play : vous n’aurez pas à payer quoi que ce soit, sauf si vous souhaitez obtenir un skin particulier. Et surtout, l’univers qui gravite autour de ce jeu est l’un des plus fournis question Heroïc Fantasy.

 

Bref, vivement qu’on puisse se faire les dents dessus.

 

Ecrit par Meo

Grand amateur de jeux vidéo, que ce soit de RPG, FPS ou STR. Mais le jeu auquel je joue le plus est certainement World of Warcraft, avec 6 ans à mon actif. Pour Geeksleague, j'essaierai de donner le plus fréquemment des news sur les prochaines sorties de Blizzard ainsi que quelques test de jeux. Twitter : @NotMeo

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *