Spelunky

Spelunky

Spelunky Splash ScreenVous avez toujours rêvé de parcourir caves, souterrains et temples sacrés à la recherche de trésors perdus ? Armé de votre lasso et de votre fidèle chapeau, seul les serpents vous effraient ? En bref, vous fantasmez sur Indiana Jones depuis votre enfance ? Alors Spelunky est fait pour vous.

Réalisé par Derek Yu et sortit le 1er Septembre 2009, Spelunky est un jeu de plateforme d’aventure/exploration 2d, au rendu très 8bit (Nes), au bon son graveleux de chiptune, et surtout au challenge hardcore gamer comme on en fait presque plus aujourd’hui.

Oui autant vous prévenir tout de suite, Spelunky est un jeu difficile, comptez un minimum de 200 parties pour commencer à bien maitriser votre sujet, et au moins le double pour espérer voir la fin (de base). Mais ce n’est rien, bien que la mort soit rageante, recommencer une partie ne vous prendra pas de temps, Spelunky est un jeu nerveux, où réflexe et réflexion sont de mises si vous espérez vous faire un nom chez les aventuriers pilleurs de tombes, et enfin, la monotonie n’est pas de mise étant donnée que chaque niveau (15 au total, sans compter les secrets) sont généré de manière aléatoire, il existe en gros toute une série d’éléments (trésors, ennemis, obstacles, pièges), qui sont positionner aléatoirement à chaque partie commencée.

Revenons en au début, quel est le but de Spelunky ?Spelunky Screen 01

Survivre en vous aventurant toujours plus profondément au coeur de la terre, le tout en amassant le plus de richesses possible (or, pierres précieuses, statuettes), tout simplement. Vous devrez éviter une pléthore d’ennemis (singes, araignées, serpents, yétis, hommes des cavernes, etc…). Pour se faire, vous pourrez utiliser un grand nombre d’objets, allant du simple caillou au fusil à pompe, en passant par les bottes de saut, bombes de tout genre et cordes ou encore le jetpack. L’argent amassé ne vous servira pas uniquement à augmenter votre score, mais aussi à acheter différents items au marchands dispatchés un peu partout dans les différents stages.

Sans compter tout un tas de petites quêtes annexes, la recherche de la mystérieuse cité d’or, ou encore sauver la traditionnelle blondasse qui est venue se perdre on ne sais trop comment dans le coin et qui vous gratifiera d’un baiser (+1 pv) bien mérité.

En bref, Spelunky est un jeu qui bien que traité de manière très oldschool s’avère très profond et remplis de secrets, eastereggs & autres détails rigolos, et il vaut vraiment le détour, pour peu que votre ego de gamer accepte de se casser les dents pendant quelque heures avant de bien maitriser le tout.

Pour conclure, Spelunky, ça se download gratuitement içi :  http://www.spelunkyworld.com/

(désolé, ça ne tourne que sur pc).

Si vous avez des questions ou envies de conseils, astuces etc, je suis facilement joignable via msn (sseita@hotmail.com) ou par mail (drymacarony@gmail.com).

Ecrit par Arnaux

1 Commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *