Twisted Metal, le Mario Kart en version bourrine

Twisted Metal, le Mario Kart en version bourrine

17 ans après…

17ans après sa première sortie sur PS1, c’est sur PS3 que ce jeu de course très arcade et bourrine fait son retour. Pour rafraîchir un peu les mémoires, le jeu possède un gameplay explosif ne laissant aucune place à la gentillesse ainsi qu’une ambiance hyper glauque que l’on découvre dans le mode histoire.

Twisted-Metal_titre

Car oui il y a bel et bien un mode histoire dans ce jeu, certes il ne s’agit que d’une succession d’arène entrecoupée d’une cinématique. Mais cela permet de planter le background du personnage que l’on incarne.

Par exemple, le premier protagoniste « Sweeth Tooth », meurtrier en puissance, participe à la compétition afin de retrouver la seule cible qui lui a échappé…. Quand on sait qui est la fille en question, le jeu mérite amplement son 18+. Un autre veut retourner dans le passé pour empêcher son père de faire un accident mortel et la dernière décide de se venger de celui qui lui a fait faire un accident de voiture, lui ravageant le visage.

Eh oui, vous avez bien lu la dernière : le mode histoire ne se compose que de 3 histoires, chacune comptant 5-6 arènes et 3 cinématiques… En gros vous en aurez pour 5-6h de jeu solo, mais le jeu est vraiment axé sur le multi, j’y reviendrai plus tard.

Twisted-Metal_1

Les arènes se passent en général dans les milieux urbains peuplés, les écrasements de piétons ne sont pas chose rare, proposant des décors délabrés. Mais si le design est particulier au titre, il n’en est pas pour autant riche en détail… Il est même plutôt fade et grossier avec des découpes très carrées, mais bon c’est un peu classique pour un jeu où 90 % de ses décors sont destructibles.

Le Gameplay

Mais parlons directement du gameplay : assez déroutant au début, il ne se laisse pas vraiment maîtriser du premier coup. Il m’a fallu 5-6 essais avant de pouvoir vraiment faire quelque chose et de survivre, mais une fois qu’on a compris comment il marchait alors le jeu prend une tout autre dimension et explosé ses ennemis devient presque un « jeu d’enfant ». Mais le grand nombre de commandes vous obligera presque à passer par la case entraînement afin de toutes les maîtriser.

Twisted-Metal_4

Concernant les méthodes pour anéantir ses adversaires, diverses armes sont disposées dans le niveau : du missile à tête chercheuse à la voiture télécommandée en passant par du napalm. On dispose en tout de 8 armes de bases. À rajouter à cela une compétence spéciale suivant le véhicule que l’on conduit (une ambulance lachera un bancard explosif), mais également une arme de poing que votre conducteur peut utiliser (toutes les autres armes se trouvant sur votre véhicule) ainsi qu’une mine, un bouclier et un missile arrière… L’arsenal est vraiment très bien fourni.

Twisted-Metal_3

Malheureusement le jeu est beaucoup trop répétitif, on rigole sur le court terme lors des combats, mais on s’en lasse assez vite… hé oui ce mode de jeu a vraiment peu évolué depuis toutes ces années et est extrêmement répétitif.

Par contre là où se concentre son intérêt est le mode multijoueurs qui a l’air vraiment puissant avec la possibilité de jouer à plusieurs sur la même console, de refaire les modes histoires en ligne ou en coop ou bien de participer à des matchs en arène…

Cependant je n’ai pas pu le tester. En effet, pour y jouer il vous faut entrer un code d’accès et ayant acheté ce jeu en occasion le code avait déjà été utilisé et donc impossible pour moi de rejoindre les serveurs. Alors oui j’aurais pu acheter un pass via le PSN, mais il coute presque la moitié du prix du jeu normal. Ce qui fait qu’il est presque mieux d’acheter le jeu neuf, malheureusement il ne le mérite pas.

Conclusion

C’est vraiment ça qui fait que je vous déconseillerai ce jeu, il est correct et défoulant, mais sans plus, et ne mérite pas de claquer 50 euros pour l’acquérir… Et l’acheter en occasion pour seulement 5 heures de jeu, vous trouverez d’autres jeux bien plus fins et moins répétitifs.

Ecrit par Meo

Grand amateur de jeux vidéo, que ce soit de RPG, FPS ou STR. Mais le jeu auquel je joue le plus est certainement World of Warcraft, avec 6 ans à mon actif. Pour Geeksleague, j'essaierai de donner le plus fréquemment des news sur les prochaines sorties de Blizzard ainsi que quelques test de jeux. Twitter : @NotMeo

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *