[jeu de société] Gosu

[jeu de société] Gosu

Bientôt Noël, une idée de cadeau pour quelqu’un qui aime les jeux de société :  GOSU !

La description du jeu (copier coller de tric trac)

« Gosu », ce sont 100 gobelins répartis en cinq clans (si vous voyez un rapprochement possible avec les cinq couleurs de Magic, vous ne vous trompez pas, l’auteur et l’éditeur étant ou ayant été de sérieux pratiquants du célèbre jeu de cartes) et en trois niveaux. En les recrutant, vous allez chercher à créer la meilleure armée possible, celle qui va pouvoir aller poutrer tranquillement ses adversaires. Le but du jeu va être de remporter trois batailles, afin de devenir le super seigneur de guerre qui se la ramène.

La forme que prend l’armée d’un joueur est celle de trois lignes de bataille. Dans chacune d’elles, cinq guerriers maximum, tous d’un niveau donné. Au plus, un joueur peut donc avoir trois lignes de cinq gobelins, soit 15 cartes. La première est dévolue aux troupiers, les niveaux 1 puis, au dessus d’eux, les niveaux 2 et, logiquement, les niveaux 3 au sommet. La particularité de cette structure c’est qu’il ne peut pas y avoir plus de gobs à un niveau qu’au niveau inférieur. Même chose pour les clans. Pour poser un gobelin bleu de niveau 2, il faut en avoir un au niveau 1. Les joueurs jouent une action chacun leur tour, jusqu’à ce que tout le monde passe.

En soi, cela ne fait pas un grand jeu. Le truc, c’est que tous ces gobelins ont des pouvoirs spécifiques -de plus en plus puissants avec les niveaux- qui se combinent au sein d’un même clan ou même entre clans. Certains pouvoirs sont permanents, d’autres nécessitent d’être activés. Malheureusement, durant une ronde, un joueur ne peut utiliser que deux jetons d’activation qui servent aussi à piocher des cartes. Dilemme sera bien souvent le mot d’ordre… Certains Gobelins peuvent aussi muter, c’est à dire être remplacés par un autre, ce qui peut déclencher d’autres pouvoirs, etc. En plus, les Gobelins noirs peuvent muter avec d’autres défaussés auparavant.

Il y a encore pas mal d’autres trucs dans les règles comme emprisonner une carte, le principe des cartes libres ou pas qui permet de protéger ses gobs les plus importants et les niveaux 3 qui ont tous un pouvoir qui modifie les règles et permettent même des fins de partie alternatives. Il n’empêche que la meilleure façon de gagner est de remporter trois batailles. A la fin de chaque ronde, lorsque tous les joueurs ont cessé de jouer des cartes ou d’utiliser des pouvoirs d’activation, a lieu une bataille. Chaque armée totalise un certain nombre de points de valeur militaire, 2 pour le premier niveau puis 3 puis 5. Il suffit de faire le total et de comparer pour connaître le vainqueur.

Avis de Geeksleague

Pour avoir testé ce jeu c’est très drôle, tous les coups sont permis, les cartes ont des effets ravageurs ou très surprenants … Les cartes sont belles, c’est super bien pensé, le système de gestion de la main et des jetons activation est vraiment sympa.

2 bémols : la chance joue beaucoup, on peut se retrouver pendant toute la partie à attendre (si on n’a pas eu de chance) et regarder les autres jouer.

On connait rapidement toutes les cartes par cœur mais heureusement une extension est attendue.

Comptez : 25 €

Pour une durée de 40 minutes

 

 

Ecrit par Wally

Créateur et animateur du podcast Geeksleague. Passionné de jeux de rôles, jeux vidéo, graphisme, robotique et de podcast, Je souhaite partager mes expériences et les dernières actualités geek avec vous. Twitter : @notwally

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *