Tintin : le  secret de la licorne

Tintin : le secret de la licorne

Le gros carton de l’automne/hiver 2011 risque bien d’être Tintin et le secret de la licorne. Coup de projecteur pour l’aventurier belge la prochaine star d’Hollywood.

Pour les handicapés de Tintin voici le synopsis :

Parce qu’il achète la maquette d’un bateau appelé la Licorne, Tintin, un jeune reporter, se retrouve entraîné dans une fantastique aventure à la recherche d’un fabuleux secret. En enquêtant sur une énigme vieille de plusieurs siècles, il contrarie les plans d’Ivan Ivanovitch Sakharine, un homme diabolique convaincu que Tintin a volé un trésor en rapport avec un pirate nommé Rackham le Rouge. Avec l’aide de Milou, son fidèle petit chien blanc, du capitaine Haddock,un vieux loup de mer au mauvais caractère, et de deux policiers maladroits, Dupond et Dupont, Tintin va parcourir la moitié de la planète, et essayer de se montrer plus malin et plus rapide que ses ennemis, tous lancés dans cette course au trésor à la recherche d’une épave engloutie qui semble receler la clé d’une immense fortune… et une redoutable malédiction. De la haute mer aux sables des déserts d’Afrique, Tintin et ses amis vont affronter mille obstacles, risquer leur vie, et prouver que quand on est prêt à prendre tous les risques, rien ne peut vous arrêter…

Le film est réalisé par Réal par Steven Spielberg  avec  Jamie Bell, Andy Serkis, Daniel Craig. Le film est réalisé avec la technique du « performance capture » . De l’action, des souvenirs, de l’amitié pour le personnage tous devrait bien fonctionner pour  ce film. La plus part des américains ne connaissent pas encore Tintin ça risque de faire flamber la vente de Bd et de dérivé Tintin.

Pas de tournesol dans cette épisode de Tintin mais si tout se passe bien pour le film,  2 autres aventures de Tintin sont prévues dans le calendrier de Steven.  On notera l’apparition de Gad Elmaleh dans ce film américain.

Le film sortira le 26 Octobre en Europe et 2 mois plus tard en Amérique (pour tomber dans les fêtes) et l’avent premier était à Bruxelles.

Performance capture

Le film de Steven Spielberg est réalisé en « Performance Capture », une méthode révolutionnaire en matière d’animation. Avec cet outil, plus besoin de décors extérieurs ! Tout le tournage s’effectue en studio, les acteurs intégrant des combinaisons recouvertes de capteurs numériques permettant aux logiciels informatiques de les reproduire à l’identique en images de synthèses.

La Belgique profitera-t-elle du coup de pub du petit reporter du XXème ?

Bande Annonce :

Ecrit par Wally

Créateur et animateur du podcast Geeksleague. Passionné de jeux de rôles, jeux vidéo, graphisme, robotique et de podcast, Je souhaite partager mes expériences et les dernières actualités geek avec vous. Twitter : @notwally

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *