Diablo 3, testé par un joueur de world of warcraft

Diablo 3, testé par un joueur de world of warcraft

Cela fait maintenant un bon gros mois que je dois vous parler du prochain titre de Blizzard : Diablo 3.

Je m’en excuse platement et vous livre dès a présent mes impressions de la bêta dont j’ai eu l’immense plaisir d’être sélectionné afin de la tester.

Intro

Tout d’abord pour ceux qui l’auraient oublié, Diablo c’est le combat éternel entre les cieux et les enfers, entre Tyraël et les démons des enfers.

Le jeu est beaucoup plus scénarisé : à peine a-t-on fini de créer son personnage, lancer quelques sorts pour voir comment ils marchent que l’on doit repousser une horde de morts-vivants tentant de pénétrer dans la ville de New Tristam.

On apprend beaucoup plus sur la vie des PNJ, à l’image de Leah dont on doit sauver son oncle et qui nous parle de sa mère. Certains PNJ partent faire une quête ou deux avec nous et c’est également l’occasion d’en apprendre plus sur eux.

Compétences

Au départ, on ne commence qu’avec seulement 2 compétences, puis aux niveaux 6 12 18 et 24 on débloquera de nouveaux raccourcis pour de nouvelles compétences actives.

Ensuite aux niveaux 10 20 30, on aura accès à des compétences passives, améliorant nos compétences actives ou améliorant notre personnage (le rendre plus rapide, qu’il encaisse mieux les coups).

Ce qui m’a vraiment surpris (car c’est totalement différent de wow) et que j’ai adoré c est que les niveaux sont générés aléatoirement à chaque connexion (à l’instar de Diablo 2).

La map globale reste la même, mais les monstres, les différents coffres, les objets avec lesquels on peut interagir et d’autres choses encore sont à chaque fois différents. Par exemple j’avais traversé tout un bois sans trop rencontré de monstre, me suis déconnecté et le lendemain quand j’ai repris la partie, j’étais au milieu d’une bonne trentaine de zombies. Sur le coup je vous assure que ça fait bizarre.

Les loots sont également aléatoires et il faudra vraiment farmer de nombreux mobs pour obtenir les meilleures pièces que l’on veut.

Inventaire

Concernant l’utilisation de l’inventaire : il n’existe plus de parchemin nous téléportant instantanément à la ville principale. Il faudra passer, comme dans wow, par une pierre de foyer à incantation. Je vois déjà nombreux d’entre vous disant qu’on n’a pas le temps d’incanter des sorts dans Diablo, ne vous en faites pas : le temps de cast est de l’ordre de 2-3sec. Cependant cette pierre crée un portail qui nous permet une fois nos emplettes à la ville finie de revenir là où on était dans le monde.

Il y a également la présence d’un minicube vous permettant de détruire les objets de votre inventaire et d’en récupérer des matières premières qui vous permettront de crafter de nouvelles armes et armures auprès du forgeron de la ville.

Il y a également un coffre qui sera lié entre tous vos persos, donc vous pouvez stocker les matières premières dans le coffre et qu’un personnage ne s’occupe que du craft des objets par exemple ensuite il met les objets crée par le forgeron dans ce coffre et tous vos persos pourront en bénéficier .

Il vous faudra avoir une connexion internet pour y jouer (car oui le jeu se joue en ligne) et grâce aux real ID de battle.net on pourra garder contact avec nos amis jouant à Starcraft ou Wow.

On voit tout de suite qu’on n’est pas dans wow où l’univers est plus cartoon. Là dans Diablo, l’ambiance est lourde glauque et parfois à la limite du gore avec les ennemis qui explosent joyeusement en gerbes de sang. Les décors, les animations, les textures, les effets de lumière, tout est vraiment superbe.

Haut faits

À l’instar de Wow il y a des hauts faits qui sont présents dans la bêta, malheureusement quand j’ai eu accès à la bêta ils venaient juste de les désactiver, car il y avait un petit problème avec. Dommage, ça m’en aurait déjà fait une bonne partie de fait ^^.

Concernant les classes on aura : le barbare (le bourrin de service, se battant aux armes à deux mains), le chasseur de démon (le tireur d’élite, spécialisé dans l utilisation des arcs et arbalètes), le moine (combattant au corps à corps n’utilisant que des armes de poings), le magicien ainsi que le féticheur (une sorte de voodoo pouvant avoir 3 familiers avec lui, empoisant ces ennemis, ou les hanter).

Pour cette bêta, malheureusement il n’y a qu’un seul chapitre pouvant être bouclé en 1h30-2h quand on le connaît et qu’on a déjà fait plusieurs fois. La première fois il m’a bien fallu 4-5h pour le boucler en explorant de fond en comble chaque zone. Et le niveau maximum est le niveau 13.

Il y a également un mode en ligne où l’on peut rejoindre un groupe afin de finir plus facilement une quête. Je suis assez content d’avoir testé le mode en ligne après avoir fini le premier chapitre, car les joueurs foncent le plus rapidement possible vers le boss de fin afin de chopper le meilleur stuff possible. On ne prend pas du tout le temps d’explorer tout le level design qui est magnifique et on se contente de rush rush rush le plus rapidement possible. Cependant, cela permet de gagner les quelques points d’expérience qu’il nous manque pour passer au niveau maximum

 Finalement

Perso je suis totalement conquis, et je suis bien content d’avoir souscris à l’offre d’un an de wow ce qui me permettra d’avoir dialbo 3 dès sa sortie.

Sur ce je vous laisse, j’ai des zombies a allé tuer pour espérer looté une nouvelle arbalète pour mon chasseur de démon.

 

Ecrit par Meo

Grand amateur de jeux vidéo, que ce soit de RPG, FPS ou STR. Mais le jeu auquel je joue le plus est certainement World of Warcraft, avec 6 ans à mon actif. Pour Geeksleague, j'essaierai de donner le plus fréquemment des news sur les prochaines sorties de Blizzard ainsi que quelques test de jeux. Twitter : @NotMeo

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *