Legend of Grimrock: Le retour du dungeon RPG en force !

Legend of Grimrock: Le retour du dungeon RPG en force !

On vous avait fait part de l’existence de ce jeu sur notre page Facebook et là, j’ai fini de le tester pour vous.

Mais d’abord qu’est-ce que ce Legend of Grimrock?

C’est un donjon RPG sorti le 14 avril 2012, mis en vente sur Steam et sur son site officiel. Il est réalisé par un studio indépendant, « AlmostHuman« , qui est composé d’une équipe d’anciens réalisateurs de jeux vidéos qui avait d’abord travaillé pour de grandes entreprises du domaine tels qu’EA ou Activision. Ils ont décidé de les quitter pour former leur propre entreprise et créer les jeux qu’ils voulaient. Legend of Grimrock est le premier, d’on espère pour eux, une longue série. Ce dernier s’évertue à renouer avec les origines du genre et si vous vous documentez à son sujet vous verrez qu’il fait l’unanimité quant à sa qualité aussi bien esthétique que pour son gameplay.

D’ailleurs, parlons-en de son Gameplay :

Si je vous dis Lands of lore ou  Eye of the Beholder ça peut évoquer chez certains anciens du jeu vidéo des souvenirs riches et c’est mon cas ! Ici, on est en terrain connu et même, je dirais que legend of Grimrock fait presque office de machine à remonter dans les temps:  tout se passe en intérieur, confiné, avec une sensation d’enfermement permanent. Un donjon pur et dur avec des couloirs labyrinthiques qui se ressemblent et n’en finissent pas. On peut desceller les ennemis de loin à leurs sons dans l’obscurité ou derrière les portes et les murs.

Le lancement de sort passe par la gestion de runes. Cette image date du développement du jeu maintenant, toute l'interface de son équipe est dans le coin inférieur droit de l'écran.

On dirige une équipe de 4 personnages qu’on a préalablement construite de part en part: race classe et skills et on est jeté à l’abandon dans cette prison d’où on va devoir trouver la sortie.

Le jeu est en temps réel, mais tous les déplacements sont réalisés de case en case, ceux de l’équipe comme ceux des monstres. Ça mène à des combats tactiques d’où l’on doit gérer ses déplacements pour survivre, parce que oui ce jeu est dur, même en mode normal. Si vous êtes mou du genou vous allez en baver et il ne sera pas rare que vous deviez purement et simplement prendre la fuite le temps de vous ressourcer, trouver un emplacement propice à tous les déplacements nécessaires pour le combat, ou pour isoler les ennemis.

Votre grimoire et carte

Vous pouvez aussi décider de faire le jeux en ultra hardcore avec un stylo et un papier pour faire votre propre carte

On gère les déplacements au clavier et les interactions aux cliques, qui mettent un peu dans une ambiance de « point and clique » d’antan aussi.

Donc un gameplay simple, riche et efficace, mais très rigide qui pourrait ne pas plaire aux bourrins qui n’ont pas envie de réfléchir un peu en jouant ou qui sont du genre impatient.

J’ai d’ailleurs déjà été bloqué plus d’une heure sur les énigmes vicieuses qu’on rencontre dans ces couloirs. On sent qu’Almost Human s’est fait plaisir et son plutôt du genre hardcore gaming.

Par contre niveau scénario on peut être déçu surtout si l’on s’attend à un Lands of lore. Il est très léger et ne réserve pas vraiment de surprise. Il est plus à mon sens un prétexte au gameplay tout simplement.

Dernier point et pas des moindres, graphiquement, Legend of Grimrock est beau tout simplement, il y a un souci du détail respectable, la qualité des animations est tout à fait convaincante et la gestion de l’éclairage place une ambiance délicieusement glauque.

Et là c'est bien éclairé, car vous allez devoir vous fournir en torches pour pouvoir avancer. Torches qui s'affaiblissent avec le temps une fois dans vos mains.

En conclusion:

Je peux affirmer sans rougir que ce jeu m’a énormément plus et qu’il vaut la peine de son investissement (12euros). De plus l’équipe de développement est très consciencieuse et à l’écoute de ses fans. Leur jeu est en phase de devenir un succès (peut-être le lanceur du retour aux gameplays simples, efficaces et qui donnent du challenge?) et il le mérite.

Ecrit par DomDom

Jeune homme passionné de dessin, de jeux vidéos et... de passion. J'ai beaucoup de culture dans ces domaines et je suis ici pour faire part de mes idées, mes plaisirs, et vous les faire partager. Si vous avez des questions, des suggestions, n'hésitez pas surtout, je suis toujours ouvert à la discussion aussi.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *