Mistover

Mistover

Mistover est un dungeon-crawler sorti le 10 octobre 2019, développé et édité par Krafton Inc. (merci pour la clé), disponible sur  PC/Switch/PS4.

Le monde dans lequel notre héros se réveille totalement amnésique (JRPG oblige) est assailli par d’étranges créatures sorties tout droit de cauchemars pas vraiment reluisant et voit sa population s’organiser en mercenariat pour aller explorer les différents donjons/zones et plonger dans la brume pouvant rendre fou.

Gameplay

Le jeu est découpé en plusieurs phases elles-même coupée plusieurs journées, permettant de préparer les expéditions mais il faudra faire vite car chaque jour passé vous rapproche d’une fin du monde inexorable (les bonnes actions font avancer le temps plus lentement que les mauvaises, mais le temps avance quand même).

Chaque héros que l’on peut recruter possède sa propre classe (Paladin, Sorcière, Ninja, etc.) ainsi que ses propres capacités. Par exemple, deux Paladins recrutés n’auront pas forcément les mêmes capacités. Et donc il faudra jongler entre tout ça pour vous constituer la bonne équipe pour aller affronter les donjons.

La santé mentale de vos héros se dégrade au fur et à mesure de votre avancée dans le donjon et vous devrez donc penser à bien laisser reposer vos héros entre deux explorations.

Côté combat, c’est du tour par tour classique mais attention, mieux vaut ne pas tous les faire car le jeu est relativement difficile et la mort de vos personnages est définitive. Mieux vaut donc parfois s’abstenir de combattre pour sauver vos héros, après tout un héros mort n’est plus vraiment utile.

Graphismes

Le style graphique très joli en crayonné comics. Vue 2D isométrique et vous déplacez votre groupe dans un labyrinthe pour effectuer les objectifs demandés (parcourir tout ou une partie du donjon, trouver les objets qu’il faut). Pendant toute cette exploration vous avez une jauge de faim et de lumière qui diminue progressivement et il faudra veiller à bien les garder remplies pour ne pas perdre de points de vie à chaque déplacement ou ne plus avoir de visibilité et rendre les monstres plus agressifs.

Conclusion

J’ai relativement bien aimé le jeu, mais je pense que j’y jouerai pas pendant de grosses sessions, plutôt en mode picorage un donjon par ci, un donjon par là, ce qui convient à merveille avec la switch. On notera une forte inspiration de Darkest Dungeon, en un peu moins glauque, plus mignon et avec quelques aspects de gestion en moins ce qui peut rendre le jeu un peu plus simple à aborder.

Si vous avez aimé Darkest Dungeon et que vous attendez avec impatience la sortie du 2 je vous le conseille, il fera passer l’attente très facilement mais … Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous conseillerai quand même de vous faire Darkest Dungeon (plus profond, plus sombre, beaucoup plus stressant) dans un premier temps.

Disponible sur Steam et Switch pour 28€, je trouve que le prix est un poil trop cher (attendez une promo et qu’il soit dans les alentours de la vingtaine)

PS

Petit bémol pour les anglophobes : Jeu uniquement en Anglais, aucune localisation française (peut-être un mod sur PC plus tard), ce qui peut être un peu dommage vu le nombre important de textes à lire.

Ecrit par Meo

Grand amateur de jeux vidéo, que ce soit de RPG, FPS ou STR. Mais le jeu auquel je joue le plus est certainement World of Warcraft, avec 6 ans à mon actif. Pour Geeksleague, j'essaierai de donner le plus fréquemment des news sur les prochaines sorties de Blizzard ainsi que quelques test de jeux. Twitter : @NotMeo

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.